Le projet : objectif et vision

L’histoire des Sauvetés

 

Les sauvetés sont apparues au début du 11ème siècle, dans une période de profonds bouleversements. Créées dans le cadre de l’institution de la Pax Deus et du droit d’asile, elles jouissaient d’une garantie de non-agression. Elles ont immédiatement constitué des lieux d’asile et de paix.  Toute personne trouvant refuge en ces lieux bénéficiait d’une protection des conditions extérieures. En échange de quoi, il ou elle devait faire siens les règlements qui rythmaient la vie du lieu.

Les sauvetés ont contribué au développement de la maîtrise de l’humain sur le paysage en rendant fertiles des terres désertes. Elles étaient des étapes essentielles sur les chemins de pèlerinage.

Le projet de La Sauveté s’inscrit dans cette continuité : développer un lieu d’accueil, préservé et protégé, un havre de paix et de pratique destiné à tous ceux qui désirent ardemment progresser sur le chemin.

Un lieu en harmonie avec les espaces naturels

La Sauveté est entourée de 5,5 hectares de terres cultivables et de pâturages, ainsi que de 5,5 hectares de forêt. Ancienne ferme, les espaces bâtis sont intégrés naturellement dans le paysage. Une attention particulière est mise quant à l’utilisation de matériaux et de techniques respectueux de l’environnement et des êtres vivants lors des rénovations mise en œuvre.

A terme, l’autosuffisance énergétique et de nourriture sur le site est recherchée : les aménagements du bâti et des espaces extérieurs sont réfléchies en intégrant cette vision à long terme.

La culture de la terre fait donc naturellement partie prenante du projet : petit maraîchage pour le moment, puis dans un second temps cultures plus importantes. La  gestion du site se fait essentiellement par les retraitants, ce volet faisant partie intégrante des activités intégrées aux retraites sur le lieu.

Retraites et séminaires de méditation

 

La Sauveté accueille des retraites et des stages de méditation. Mettant à profit sa situation et son environnement préservé, le lieu est idéal pour que le retraitant puisse approfondir son expérience de la méditation. Il est entretenu et développé dans cette perspective.

 Les infrastructures sont développées progressivement en vue de pouvoir offrir notamment : une salle de séminaire pour accueillir des enseignements, l’augmentation des capacités d’accueil, le développement de chalets dédiés aux retraites strictes, une maison indépendante pour les enseignants…